jeudi 1 octobre 2009

103 avenue des Champs-Elysées

Je marchais le nez en l'air hier après-midi, et fallait-il vraiment que j'ai le nez en l'air pour me retrouver rue Galilée alors que j'allais du Trocadéro aux Invalides ! Rue Galilée je découvre un remarquable visage de femme qui me regarde depuis la corniche du premier étage. Un autre au-dessus de la voute suivante, et encore, et encore... Ravi, je pense avoir fait la découverte d'un de ces petits trésors qui parsèment discrètement Paris. Je sors mon appareil et je prends les photos de ces visages vraiment remarquables:

Puis je tourne le coin et patatras... en fait de trésors méconnus, je contemplais l'immeuble le plus connu de l'avenue la plus connue !!!
L'ancienne hotel "Elysée Palace" fut construit en 1898 par Georges Chedanne, l'architecte des Galeries Lafayette et de l'ambassade de France à Vienne, pour la Compagnie des Wagons-lits.

Ce fut le premier grand hotel des Champs-élysées, bientôt suivi par l'Astoria et le Claridge. Mata-Hari avait un appartement dans l'hotel et c'est là qu'elle a été arrété en 1917. Dès 1919 l'immeuble est racheté par le CCF, aujourd'hui HSBC France.

Toute honte bue, il ne me restait qu'à photographier aussi la belle séries de sculptures de la grande facade par Louis Baralis, à qui nous devons aussi le fontaine Subé à Reims.




At the corner of the rue Galilée in the 8th arrondissement there is a very nice row of sculptures representing women's faces. It's rather a small street and if you come from the south of Paris, you can have the feeling of being in a remote and unknown place, whereas in fact it's just around tha angle with the Champs-Elysées. This building was builded Georges Chedanne who also did the french ambassy in Vienna. Early XXth century it was a hotel and it was here that the famous spy, Mata-Hari, had her appartment during the first world war. It now is the headquarter of HSBC-France

3 commentaires: